Jean-Walter AUDOLI, chef d’orchestre

Formé par le maître français Paul Paray et le pédagogue roumain Sergiu Celibidache, Jean-Walter Audoli,violoniste, musicien d’orchestre, chambriste et soliste, n’aura de cesse de créer « le » son, de faire partager à ses musiciens la magie des couleurs sonores.

En 1984, Jean-Walter Audoli obtient, avec son orchestre, le premier prix, 1er nommé, du concours organisé par le Ministère de la Culture. Dès lors, la formation prend le titre d’« Orchestre de chambre d’Île-de-France. En 1988, Jean-Walter Audoli est nommé Chevalier des Arts et des Lettres.

Jean-Walter Audoli est l’initiateur et le réalisateur de plusieurs créations lyriques et littéraires qui ont conquis le public : en 2002 « Mass », de Léonard Bernstein, en 2004, « Passions andalouses » de de Falla. En 2006, « Les Inestimables Chroniques du Bon Géant Gargantua ». En 2007, création scénique de l’opéra « Requiem de Cocteau », musique d’Antoine Duhamel En 2010, reprise de « La Farce de Maître Pathelin », musique d’Henry Barraud.
En 2011, création du spectacle « Les Folies Offenbach ». En 2013, tournée en France avec la direction musicale de « Don Giovanni » de W. A. Mozart.
Les compositeurs contemporains ne sont pas oubliés ; après « Lumina » d’Yvo Malec, il va créer en 2018 le « Requiem » de Rémi Guillard ainsi que le « Madrigal d’été » de Philippe Chamouard.